📮Livraison offerte en France métropolitaine !

Parrainez un.e ami.e

0

Votre panier est vide

juin 19, 2020

Par Elise

Libido : la booster naturellement

Dérèglement hormonal, manque de confiance en soi, stress, fatigue, routine… une baisse de libido peut avoir des causes multiples chez la femme comme chez l’homme. Mais ce n’est pas une raison pour courir acheter de la flibansérine, le viagra féminin. Il existe des moyens naturels pour prendre soin de son désir et le faire retrouver des couleurs ! Suivez le guide.

La base : l’amour de soi

Charité bien ordonnée commence par soi-même. Pour désirer l’autre, il faut d’abord se désirer soi. Mais qu’est-ce que vous me chantez là ? Rien d’insensé. Quand on ne se trouve pas jolie, ou pas aimable, difficile de renvoyer une bonne image de soi et de dégager les bons signaux. Il faut donc commencer par s’auto-chouchouter. Se rappeler nos qualités, nos atouts, se faire du bien, se remettre au sport ou revoir sa garde-robe, changer de coiffure, respirer la nature, écouter de la musique stimulante, savourer chaque bouchée de ce que l’on mange. Qu’importe la façon. Goûter les petits plaisirs de la vie et sourire au monde. Ensuite, le désir de l’un alimentera celui de l’autre : c’est un cercle vertueux !  

Ensuite, gagner en légèreté

Compenser sa frustration sexuelle par la nourriture est un réflexe tout à fait courant. Mais quand on mange trop, trop gras ou trop lourd, on se retrouve vite sans énergie collée au canapé. La libido en berne. Pour la booster, il faut donc bannir un temps les aliments trop riches en matières grasses car ils réduisent la production de testostérone. Or cette dernière joue un rôle dans le désir, et pas seulement le désir masculin. En duo avec les œstrogènes cette hormone a bel et bien un pouvoir sur le nôtre. Privilégiez donc les aliments plein d’énergie et de protéines (fruits, fruits secs, viande rouge, poissons...) et n’oubliez pas les fruits de mer de temps en temps : les huîtres sont gorgées de zinc, un oligo-élément qui stimule testostérone et dopamine, et donc, libido.

Bouger bouger !

Une baisse de libido peut survenir quand on est stressée ou déprimée. Et contre stress et déprime, le sport n’a pas son pareil. Il stimule la production d’endorphines et de sérotonine, les hormones du bonheur… et du désir ! Alors même si cela vous coûte de vous y mettre, sortez courir, danser, faire du vélo, plusieurs fois par semaine. Après le travail par exemple pour évacuer la pression. Ou pendant vos menstruations, car le sport soulage les règles douloureuses, notamment le yoga. Ne réfléchissez pas trop, enfilez votre culotte menstruelle et go !

… et muscler son périnée 

Prendre pleinement conscience de ses organes génitaux est aussi important que bien connaître son cycle menstruel. Cela nous fait sentir plus femme ! D’ailleurs pourquoi ne pas tester les œufs yoni ?

S’entêter à l’ylang-ylang 

Côté aphrodisiaques, l’ylang-ylang n’a plus à faire ses preuves. Cette petite fleur jaune originaire d’Indonésie exhale un parfum suave et relaxant mais aussi excitant. En huile essentielle, elle stimule la libido féminine. Ajoutez quelques gouttes à une huile végétale (jojoba, amande douce, coco…) et massez-vous les poignets quelques minutes avec ce mélange. Si vous êtes en couple, proposez un massage à votre partenaire avec cette huile qui devrait vous transporter au pays des 1001 nuits.

Une pincée de ginseng dans ma vie

D’autres plantes, racines, épices peuvent pimenter notre vie sexuelle et nous donner un coup de fouet. C’est le cas du ginseng dont on peut faire une cure sous forme de gélule, de la maca, une plante venue du Pérou augmentant l’appétit sexuel, mais aussi du chocolat noir. On aurait tort de se priver !