Satisfait.e ou remboursé.e

Livraison offerte en France métropolitaine

Parrainez vos ami.e.s

0
VOTRE PANIER - 0

Encore 2 culottes pour bénéficier de - 10% !

Votre panier est vide

← Précédent  / Suivant →

avril 30, 2020

Par Valérie.

Sexe et menstruations : en finir avec un vieux tabou

Avoir des rapports sexuels pendant ses règles n’est pas évident pour tout le monde. Cela peut venir des femmes uniquement, par pudeur ou par crainte de sensations déplaisantes. Cela peut également provenir de leur partenaire, par manque d’information ou par forme de dégoût. L’important est que le sexe ou l’abstinence à cette période du cycle menstruel reste un choix basé sur le consentement mutuel. Faire l’amour pendant ses règles : rappelons quelques points pour briser le tabou.

Faire l’amour pendant ses règles : communiquer pour casser la gêne  

Au premier abord, les rapports sexuels pendant les menstruations peuvent causer une véritable gêne, pour les femmes, comme pour les hommes. D’autant plus quand ces rapports sexuels constituent une première ou quand la relation en est encore au stade de la découverte du partenaire. Il est donc nécessaire de ne pas laisser flotter un malaise, et de se dire les choses, en douceur. Profitez-en pour faire part de ce que vous aimez ou pas, de vos craintes ou de vos timidités. En retour, soyez à l’écoute des préférences de votre partenaire. Une fois la pudeur levée, tout sera plus fluide. On peut dès lors essayer, se tromper, et même dire stop ! Ceci est valable aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Sexe et menstruations : un plaisir augmenté…  

Faire l’amour pendant les règles ne présente pas d’inconvénients majeurs. On peut même dire que le sexe pendant les menstruations présente de réels avantages. En effet, cette phase du cycle est rythmée par nos hormones qui boostent notre libido. On parle aussi de pic de libido pendant la période d’ovulation. Le désir et l’excitation peuvent être décuplés durant cette période. Les sensations et le plaisir sont à cette occasion plus intenses. Quant à votre partenaire masculin, il appréciera grandement la température interne de votre vagin, plus élevée juste avant et pendant vos menstruations. C’est le moment d’en profiter !

… doublé d’un antidouleur naturel

Faire l’amour libère des endorphines et de la dopamine, deux hormones qui jouent un rôle d’antalgique et aident à soulager les contractions et les crampes menstruelles. Elles procurent aussi un réel bien-être en réduisant les sensations de tristesse ou de stress liées à cette phase du cycle menstruel. Oui, il faut se faire du bien, chaque jour et tout particulièrement à ce moment-là ! De plus, pendant nos règles, notre vagin est lubrifié naturellement, ce qui rend la pénétration très confortable.

Faire l’amour pendant ses règles : la pratique du cunnilingus  

Si la pénétration vaginale vous fait moins vibrer pendant vos règles, ne vous privez pas des autres plaisirs érotiques, multiples et variés. En pratique, le sexe ne se résume pas à la position du missionnaire. On pense bien sûr à la pénétration anale (sodomie), mais à cette période de leur cycle beaucoup de femmes ressentent un inconfort intestinal. Vous pouvez bien sûr vous satisfaire du plaisir procuré à votre partenaire grâce à vos caresses manuelles ou buccales, mais sachez qu’il peut vous rendre la pareille, même en cette période. Si votre partenaire n’a pas envie de jouer les vampires pendant qu’il concentre son attention sur votre clitoris (surnommé le bouton d’amour), utilisez une cup menstruelle ou un tampon durant le cunnilingus. Évidemment, vous ferez attention à retirer votre protection périodique en cas de pénétration vaginale. 

Rappel important : préservatif toujours nécessaire pour se protéger  

Même si cela est rare, il existe un risque de tomber enceinte après des rapports sexuels pendant les règles. Cela est dû à la durée de vie des spermatozoïdes dans les trompes. Pour info, sachez que la longévité des spermatozoïdes peut aller jusqu’à 3 jours. Cela peut aussi s’expliquer par l’irrégularité dans le cycle menstruel. Toutes les femmes ne sont pas réglées comme des pendules ! Pour certaines, l’écart entre la période de saignement et l’ovulation peut être assez réduit. Si vous n’avez pas de projet d’enfants, il est donc nécessaire d’utiliser une contraception (préservatif ou contraception féminine) même en cette période. Il faut aussi rappeler que si le sang des règles n’a rien d’« impur », tout saignement (buccal ou génital) multiplie le risque de MST. Prenez vos précautions : utilisez toujours un préservatif avec un nouveau partenaire ou si vous n’êtes pas à jour avec votre test HIV. Pour être sure qu’il n’y a pas de contre-indication médicale, n’hésitez pas à consulter l’avis de professionnels de santé (médecins, gynécologues ou sages-femmes). 

Sexe pendant les règles : protégez vos draps 

Le sang est tenace sur un matelas comme sur les draps. Pour éviter le risque de taches, protégez vos draps avec une serviette éponge ou un paréo auquel vous ne tenez pas. Un joli tissu dédié à cette période peut aussi faire l’affaire. Choisissez une couleur sombre, si le sang vous gêne visuellement. Enfin, si ces petites précautions vous déplaisent, vous pouvez adopter la douche qui peut être une nouvelle source d’excitation. Puis pour retrouver Morphée dans les bras de votre cher et tendre après l’amour, enfilez votre culotte menstruelle toute douce !