Satisfait.e ou remboursé.e

Livraison offerte à partir de 2 articles en France métropolitaine

Parrainez vos ami.e.s

0
VOTRE PANIER

Encore 2 culottes pour bénéficier de - 10% !

Votre panier est vide

← Précédent

février 22, 2019 3 Temps de lecture

Par Flore

Quels sports pratiquer pendant ses règles ?

En période de règles, l’excuse est vite trouvée d’arrêter toute activité physique pour se blottir contre son plaid, avec sa bouillote, sa tablette de chocolat et sa série préférée. Même si on n’est pas contre tout ça, faire du sport pendant les règles peut s’avérer être une excellente idée, notamment pour soulager vos douleurs menstruelles. Étant toutes différentes, il est important que vous vous écoutiez en priorité et que vous adaptiez votre pratique selon vos ressentis. Seul vous savez ce qui est bon pour vous. Pour autant, si vos douleurs ne sont pas complétement insupportables, voici les sports recommandés et à privilégier pendant vos règles :

1.      Le yoga 

Les différentes postures de yoga vont vous permettre de retourner à vos sensations, de vous détendre et d’étirer les zones de votre corps qui généralement font souffrir à cette période du mois, à savoir le bas du dos ou encore les muscles pelviens. On évite simplement les postures inversées et on favorise le yoga doux tel que le yin yoga ou le kundalini yoga.

2.      Le Pilates 

Si vous préférez opter pour des exercices de renforcement musculaire tout en douceur, le pilates est fait pour vous. Ici, on réduit les tensions et on assouplit les abdominaux et les muscles du périnée. Cela permet de diminuer les contractions de l’utérus et donc de réduire les douleurs. 

3.      La natation

Contrairement aux idées reçues et même si l’on ne se sent pas toujours à l’aise à l’idée d’aller à la piscine pendant ses règles, la natation peut faire de vrais miracles. En effet, elle va venir masser et relaxer toutes les parties du corps et donc atténuer grandement les douleurs mentruelles. Pas besoin de se lancer dans une compétition de longueur à cent à l’heure, vous pouvez simplement nager tranquillement en gardant à l’esprit que vous êtes là pour vous faire du bien. Petite astuce, si vous avez des douleurs lombaires, optez pour le dos crawlé, c’est le mouvement idéal pour relâcher les muscles du dos.

4.      La course à pied

Ici, pas question de se lancer dans du sprint, du saut de haies ou une séance de fractionné, l’objectif est de mettre le corps en mouvement et de faire travailler le système cardiovasculaire. Vous allez ainsi libérer de l’endorphine, également appelé l’hormone du bonheur. Cette endorphine va venir soulager les crampes et réduire les maux de tête. En outre, le cardio va augmenter votre flux sanguin de manière globale et ainsi diminuer les sensations d’inconfort. Et si vous ne vous sentez pas très en forme, vous pouvez simplement opter pour de la marche rapide.

5.      La méditation 

Bien que ce ne soit pas un sport à proprement parler, la méditation est vivement conseillée pendant les règles car elle vous permet de vous recentrer, de réduire les états dépressifs et d’observer vos douleurs en n’y ajoutant aucun jugement négatif. En outre, la respiration va détendre les muscles et réduire l’anxiété. Et pourquoi pas associer une séance de méditation avant ou après votre séance de yoga, pilates, natation ou course à pied ?

femme allongée en culotte menstruelle et brassière sans couture

Avec tous ces exemples, vous voyez qu’il est simple d’inclure de l’activité physique pendant vos règles et de vous faire du bien sans vous faire de mal. Encore une fois (on ne le répète jamais assez), écoutez-vous et si vous avez envie de bouger, faites-le. Bien entendu, pour vous sentir à l’aise, équipez-vous en conséquence. Bien que le tampon ou la cup soit nécessaire pour la natation, la culotte menstruelle SMOON est l’alternative discrète qui vous apportera tout le confort nécessaire pour pratiquer votre sport en toute sérénité.

 


A propos ?

Pendant les règles, l'objectif est de se détendre, d'évacuer le stress et les tentions à travers l'exercice physique. Alors ça peut être plus doux avec la méditation, le yoga ou plus intense avec le pilates, la natation ou la course à pied. A vous de choisir, mais ça ne peut vous faire que du bien !
Oui et non, en fait tout dépends du sport. Si l'activité physique est intense et demande de l'endurance comme la course à pied cela peut influencer votre flux et le rendre plus abondant. Une forte pratique de sport basé sur le cardio peut réduire la durée de vos menstruations. Mais l'idée reste toujours d'écouter sont corps et de ne pas chercher à éclipser ses règles.
La pratique intensive de sport peut arrêter les règles. Les sportives de haut niveau, notamment celles contraintes à des catégories de poids ou un jugement sur la minceur, peuvent connaître des périodes où leurs règles disparaissent parce que leur organisme se concentre sur d'autres choses ou que leur système hormonal est perturbé par la pratique intense de sport. Dans certaine circonstance c'est davantage la maigreur que le sport en lui-même qui cause l'arrêt des règles.