Satisfait.e ou remboursé.e

Livraison offerte en France métropolitaine

Parrainez vos ami.e.s

0
VOTRE PANIER - 0

Encore 2 culottes pour bénéficier de - 10% !

Votre panier est vide

février 26, 2021

Par Valérie.

Serviette hygiénique lavable : les questions les plus fréquente

 

Alternatives économiques et écologiques aux protections hygiéniques jetables, les serviettes hygiéniques lavables (SHL) gagnent du terrain ces dernières années. Quels avantages santé offrent ces protections intimes réutilisables ? Coûtent-elles cher ? Comment s’en servir et en prendre soin ? On fait le tour des questions les plus fréquentes sur la serviette hygiénique lavable

 

À quoi servent les serviettes hygiéniques lavables ?

Les serviettes hygiéniques lavables ou SHL sont des protections hygiéniques destinées aux femmes et conçues pour absorber le sang pendant les règles. À l’inverse des tampons hygiéniques ou des cups menstruelles (classées en protections hygiéniques interne), la serviette hygiénique réutilisable tout comme le protège-slip lavable est une protection externe qui se place dans la culotte. Leur utilisation peut également intervenir dans le cadre de fuites urinaires.

 

Les serviettes hygiéniques lavables sont-elles toujours en coton bio ?

Les serviettes hygiéniques lavables sont en général réalisées à partir de matières de qualité, respectueuses de l’environnement et de la santé. En fonction de la marque, il peut s’agir de coton bio, de soie bio, de fibre de bambou ou d’eucalyptus

Pour être précis, trois sortes de matériaux sont utilisés en alternance :

  • L’enveloppe extérieure en contact avec la vulve est de préférence constituée de tissu doux et absorbant (coton bio, flanelle, velours, velours minkee…) ;
  • La garniture destinée à retenir le sang sans formation d’odeur est réalisée en matériaux absorbants (coton bio, flanelle, jersey, molleton, zorb…) ;
  • Le dos en contact avec la culotte est constitué de tissu imperméable ou résistant à l’humidité pour limiter les soucis de fuites (polyuréthane laminé ou PUL, nylon, polaire, coton…).

 

Comment choisir ses serviettes hygiéniques lavables ?

Le choix d’une serviette hygiénique réutilisable peut répondre à plusieurs critères. La sélection peut se faire en fonction des matériaux qui composent la serviette lavable, mais aussi selon vos préférences en fonction des motifs qui décorent son enveloppe. Le choix se fait surtout en fonction de l’intensité des règles. En cas de flux léger ou modéré, il vaudra mieux optez pour les modèles taille S (petite taille ou absorption légère) ou M (taille médium ou absorption moyenne) pour être à l’aise. En cas de flux abondant, il vaudra mieux optez pour les modèles taille L (grande taille ou absorption forte). Selon la marque, il est possible de se procurer ses serviettes hygiéniques lavables sous forme de :

  • Lot de 2 à 10 modèles de taille identique ;
  • Pack contenant différents modèles de différentes tailles ;
  • Kit composé d’un ou plusieurs modèles accompagnés de pochettes de transport.

 

Comment utiliser sa serviette hygiénique lavable ?

L’utilisation des serviettes hygiéniques lavables est très simple. Vous posez votre protection au fond de votre culotte (face unie contre la culotte et face à motifs vers le haut) et vous la fixez grâce aux bouton-pression très pratiques présents sur les rabats.

 

Quand faut-il changer sa serviette hygiénique lavable ?

Quelle que soit l’intensité de vos règles (flux léger, flux normal, flux abondant), vous devez changer de protection dès que la capacité d'absorption a atteint ses limites. En moyenne, il faut compter 4 heures (sauf la nuit où la durée de protection doit avoisiner les 6 à 8 heures).

 

Combien de serviettes hygiéniques lavables faut-il prévoir ?

Dans l’idéal, il faudrait prévoir un nombre de serviettes hygiéniques lavables suffisant pour tenir 3 jours (le temps de les porter puis de les laver et enfin de les faire sécher). Pour vous faire une idée, notez le nombre de serviettes hygiéniques traditionnelles dont vous avez eu besoin durant vos trois dernières règles. Une dizaine de serviettes hygiéniques lavables d’avance semble être une bonne moyenne.

 

Comment se passe le nettoyage des serviettes hygiéniques lavables ?

Comme tous les accessoires d’hygiène féminine lavable (tampon réutilisable, cup ou culotte menstruelle) les serviettes hygiéniques lavables se nettoient d’autant plus facilement qu’on intervient rapidement sur les taches de sang. Pour vous faciliter le travail, nous vous conseillons de faire tremper à l’eau froide votre protection dès que possible. Après un bon rinçage, vous pouvez la laver en machine (à 40 ou 60 °C). Pour éviter tous risques d’irritation et d’allergies, veillez au choix de la lessive (lessive hypoallergénique, éviter le savon de Marseille) et procéder à un rinçage minutieux en fin de lavage.

En cas de taches récalcitrantes ou d’odeur, n’hésitez pas à utiliser un peu de vinaigre blanc avant le lavage en machine (surtout pas de savon de Marseille ou de lessives trop grasses). Pour garder tout leur pouvoir d’absorption et leur imperméabilité, il est déconseillé d’ajouter de l’assouplissant à la lessive. Pour les mêmes causes, évitez le sèche-linge et préférez un séchage à l’air libre.

Quels sont les bénéfices des serviettes hygiéniques lavables sur la santé ?

Bien que dans la majorité des cas leur contenu soit dépourvu de toutes substances nocives (causes d’allergies et d’irritations), les serviettes hygiéniques lavables nécessitent quelques précautions d’utilisation. En commençant par la fréquence de changement (4 à 5 heures en moyenne) et le lavage (choix de la lessive et rinçage soigneux).

 

Les serviettes hygiéniques lavables sont-elles économiques ?

Pour vous faire votre opinion, faisons un petit travail de calcul. Les femmes ont environ 13 fois leurs règles durant l’année et en moyenne 500 fois de la puberté à la ménopause. Ces menstruations durent cinq jours en moyenne, selon le CNGOF (Collège national des gynécologues et obstétriciens français). Durant cette période, elles utilisent au minimum 3 protections hygiéniques au quotidien. Par cycle, on obtient l’utilisation de 15 à 20 protections hygiéniques. À l’année, le chiffre atteint 195 à 260. Sur toute une vie, on estime cette consommation de protections hygiéniques à 7 500 pour la version basse ou 10 000 pour la version haute.

Traduction en euros : le prix des protections hygiéniques s’élève à 7,50 euros par cycle ou 97,5 euros par an pour les femmes ayant des menstruations d’intensité et de durée « normales » (5 jours et flux modéré).

Avec ces chiffres en tête, nous pouvons maintenant comparer le coût des serviettes hygiéniques lavables (et en passant celui de la cup et de la culotte menstruelle).

Comme nous l’avons vu plus haut, il faut tabler sur une réserve de 10 serviettes hygiéniques lavables pour être à l’aise pendant sa période de règles : soit un budget de 150 euros environ. Mais la bonne nouvelle, c’est que cette dépense s’amortit sur plusieurs années car, la plupart des serviettes hygiéniques lavables sont garanties 5 ans ou 200 lavages. Pour la cup, il faudra compter un budget allant de 15 à 30 euros pour une longévité de 2 à 10 ans. Pour une culotte menstruelle, il faudra prévoir un budget de 30 euros environ pour une durée de vie de 2 à 5 ans.