Satisfait.e ou remboursé.e

Livraison offerte en France métropolitaine

Parrainez vos ami.e.s

0
VOTRE PANIER - 0

Encore 2 culottes pour bénéficier de - 10% !

Votre panier est vide

← Précédent  / Suivant →

février 11, 2021

Par Valérie.

Comment mettre une cup en détail et sans tabous !

 
Avec un peu d’entraînement, positionner sa coupe menstruelle n’est pas plus compliqué qu’insérer un tampon, nous dit-on ! Vraiment ? On vous explique comment mettre une cup en détail et sans tabous !

 

Mettre une cup : les précautions à prendre avant la première utilisation

Avant de dégainer votre cup de sa pochette et de commencer les travaux pratiques, prenez quelques minutes pour lire le mode d’emploi fourni par le fabricant. En effet si vous avez l’habitude d’utiliser des tampons, vous allez noter de grandes différences. Donc faites bien attention aux avertissements concernant notamment les précautions à prendre avant la première utilisation.

En commençant par la stérilisation de votre coupe menstruelle. Pour réaliser cette opération, vous aurez le choix des armes : le micro-ondes, les comprimés stérilisants ou la casserole. 

Si vous optez pour une stérilisation au micro-ondes, vous aurez besoin d’un récipient réservé à l’entretien de votre cup menstruelle comme le stérilisateur de coupe menstruelle (proposé par certaines marques de cup) ou un stérilisateur à biberons.

Si vous décidez de désinfecter votre coupe menstruelle à l’aide de comprimés stérilisants, vous n’aurez besoin que d’un peu d’eau froide. 

Une autre option s’offre à vous pour la stérilisation de votre cup : une casserole d’eau bouillante. Le principe est simple : vous faites bouillir votre cup une dizaine de minutes en veillant qu’elle ne touche pas les bords de la casserole afin de ne pas abîmerle silicone qui la constitue

 

Comment mettre une cup lors de la première utilisation ?

Histoire de bien vous préparer, n’hésitez pas à jeter un œil sur les méthodes de pliage, car en effet, votre cup menstruelle doit être pliée pour une insertion plus commode. Et chaque femme étant unique, il faudra également que vous trouviez la position la plus confortable pour introduire votre cup sans peiner.

 

Quelles sont les différentes méthodes de pliage de la cup ?

Nous voici à l’étape du pliage de la cup. Diverses techniques de pliage vont vous aider à insérer votre cup menstruelle sans difficulté. On en détaille quelques-unes ici.

  • Le pliage en forme de C

Pour obtenir un pliage en C, vous devrez aplatir votre cup et la replier sur elle-même. Simple et efficace !

  • Le pliage « pushdown » 

Le pliage « pushdown » ou « punchdown » consiste à ramener une partie du sommet de la cup vers l’intérieur en appuyant du doigt sur un bord. Votre cup menstruelle ressemble désormais à une tulipe ou à un de bouton de rose. 

  • Le pliage en 7

Ici, on écrase la cup et on plie un côté vers le bas, de manière à former un 7. 

Quel que soit votre choix, il faudra maintenir la cup en position pliée pendant l’insertion. Une fois placée, vous pourrez relâcher la cup menstruelle qui se déploiera d’elle-même contre les parois vaginales.


Quelle position adopter pour mettre sa cup ?

Les différentes méthodes de pliage n’ont plus de secrets pour vous ? Nous pouvons donc passer à l’étape 2 : comment se tenir pour l’insertion de sa cup menstruelle?

Pour être bien à l’aise, vous pourrez privilégier la position debout avec les jambes écartées ou avec une jambe relevée. Vous pourrez également tester la position allongée sur le dos. Si aucune de ces deux solutions ne vous convient, vous pourrez également tenter d’insérer votre cup assise sur les toilettes, accroupie sous la douche…. L’essentiel, c’est de trouver la position qui vous convient

 

Comment insérer sa cup ?

Vous êtes prête à passer à l’étape 3 ? Alors, c’est le moment de faire vos essais ! Notre conseil : attendez la période des règles pour faire le test. En effet, hors menstruations, votre vagin risque d’être sec ce qui peut rendre l’opération douloureuse. Pour faciliter l’introduction de la cup menstruelle, n’hésitez pas à utiliser un peu de lubrifiant intime à base d’eau (en vente en pharmacie ou sur Internet) même pendant le cycle.

La coupe menstruelle doit se loger tout entière dans le vagin. Pour la faire glisser plus aisément, vous devrez la maintenir pliée d’une main en écartant vos lèvres de l’autre main. Lorsque l’orifice de votre vagin est accessible, il ne vous reste plus qu’à introduire la cup menstruelle avec délicatesse. Une fois que vous avez trouvé la bonne installation, vous pouvez relâcher la cup qui va reprendre sa forme initiale. Ne vous inquiétez pas si elle vous semble positionnée trop bas. C’est normal, la cup se porte plus bas qu’un tampon. En fonction de la taille de votre cup menstruelle, de la morphologie de votre col (col bas, col moyen ou col haut)et de votre âge, elle pourra se placer d’elle-même à l’entrée du vagin ou remonter légèrement plus haut. 

Par sécurité, vous pouvez faire un dernier check avec votre doigt pour vous assurer que votre cup est totalement déployée (un geste utile pour éviter les fuites !). 


Comment retirer sa cup ?

La plupart de coupes menstruelles sont dotées d’une petite tige ou d’un petit anneau à leur base. Ce petit appendice est là pour vous aider à extraire votre cup menstruelle plus facilement. Avant de vous lancer, tête baissée dans l’étape 4, vous devez d’abord être prévenue que la cup produit un effet ventouse. Le bon côté de cette réaction : vous avez la garantie d’une protection interne zéro fuite. Le côté moins fun : vous pouvez vous faire mal si vous ne prenez pas quelques précautions au moment de la retirer (pas de panique, malgré l’effet ventouse, la coupe menstruelle n’a aucun impact négatif sur le stérilet, si vous en portez un). Donc, sachez-le, il ne faut pas tirer d’un coup sec sur la tige ou l’anneau. La bonne méthode consiste au contraire à expulser la cup en douceur en vous aidant du périnée, des muscles vaginaux et des abdos. Dès que la coupe se rapproche de la vulve, vous pouvez la manipuler. Il ne vous reste plus alors qu’à faire entrer un peu d’air (pour éviter l’effet ventouse) soit en pinçant la base de la cup, soit en décollant le rebord de la cup, délicatement du bout du doigt.


On fait quoi de sa cup une fois qu’on l’a retirée ?

Avant d’aborder l’ultime étape de l’opération « mettre une cup sans crainte et sans tabous », revenons aux fondamentaux. 

Première mise au point à l’attention des femmes portant un stérilet : la cup menstruelle peut s’utiliser avec un stérilet. La coupe menstruelle se place dans le vagin (plutôt en partie basse comme on vient de le voir). Le stérilet est quant à lui logé à l’étage supérieur, c’est-à-dire dans l’utérus. Chacun vit sa vie dans son coin, aucune interférence n’est à craindre !

Deuxième mise au point : une cup menstruelle peut être gardée environ quatre heures. Passé ce laps de temps, il faut la vider. Même si votre flux menstruel est léger et même si vous avez choisi une grande taille capable de contenir de grandes quantités de flux. 

Pourquoi ce luxe de précautions ? Pour éviter le risque de syndrome du choc toxique (SCT). Une infection rare mais hautement dangereuse provoquée par la prolifération des staphylocoques dorés qui peuvent se développer dans le sang, lorsqu’il stagne trop longtemps dans le vagin. Pour identifier le syndrome du choc toxique voici une liste de symptômes probables : fièvre soudaine, vomissements, malaise avec maux de tête, diarrhée, réactions cutanées type coup de soleil. 

Donc, attention, toutes les quatre heures, il faut retirer sa cup et la vider. De préférence aux toilettes. Il ne reste désormais plus qu’à la laver sous l’eau. Il est possible d’utiliser du savon (ph neutre et sans parfum) ou un produit nettoyant spécialement dédié aux cups (disponible sur les sites de vente de cups en ligne).