📮 Le site reste opérationnel et les commandes continuent d'être expédiées. Les délais de livraison sont légèrement allongés. Prenez soin de vous 🌙

0

Votre panier est vide

octobre 18, 2019

Par Emilie

La puberté chez les jeunes filles

La puberté désigne le moment où le corps se transforme pour devenir fécond. Cette période s’étale généralement sur 3 ans et commence entre 8 et 13 ans. De nombreux changements physiologiques s'opèrent alors sous les yeux de jeunes filles souvent mal informées sur ce passage obligatoire.

Comment la puberté se manifeste-t-elle chez les jeunes filles ?

Les premiers signes sont souvent les douleurs qui apparaissent entre 10 et 11 ans au niveau de la poitrine à cause du développement des glandes mammaires. Quelques mois plus tard apparaissent les premiers poils pubiens. Puis, environ un an plus tard, ce sont les poils des aisselles qui pointent le bout de leur nez. À ce moment, la vulve change également : les grandes lèvres et le clitoris se développent et ont tendance à ressortir. Les premières pertes blanches ont également lieu.

Apothéoses de toutes ces transformations, les premières règlesse déclenchent vers 12 ou 13 ans. Bien sûr, les âges évoqués sont des moyennes. Certaines filles verront leurs menstruations arriver à 16 ans. Au delà de cet âge, il est important de consulter un gynécologue car l'absence de règle devient inquiétant.  

Bien vivre sa puberté

Le bouleversement physique qu'entraîne la puberté n'est pas sans conséquence sur le moral. Alors que certaines se sentiront enfin « femme», souhait qu'elles chérissaient depuis longtemps, d'autres vivront mal ce changement radical qui les sort subitement d'une enfance qu'elles ne veulent pas quitter.

La confusion et les sentiments que la puberté peut provoquer sont rarement analysés par les jeunes filles, par manque d'expérience et de connaissance de soi. Dès lors, le moyen de communication utilisé pour exprimer tout ce chamboulement n'est pas toujours compris : crises de colère ou pleurs pour les plus visibles.

Mais les pré-adolescentes peuvent se laisser aller à des comportements plus discrets en se refermant sur elle-même voire en entrant en dépression. Elles peuvent également adopter des comportements dangereux sans que personne ne s'en rende compte.

Les parents doivent donc rester très attentifs à leur fille tout en lui laissant la liberté dont elle a besoin. Équilibre délicat à trouver ! De leur côté, les jeunes filles doivent essayer de parler et d’extérioriser un maximum leurs émotions. Si la communication est difficile avec leurs parents, elle peuvent se tourner vers leurs soeurs, tantes et cousines, ou leurs amies intimes. Elles ont également la possibilité de prendre rendez-vous au planning familial où elles seront écoutées et conseillées, sans jugement.

Quelles protections hygiéniques choisir au moment de la puberté ?

Les jeunes filles qui ont leurs premières règles ont tendance à se tourner naturellement vers les protections périodiques externes. L'idée d'utiliser un tampon ou une cup leur donne des appréhensions, ce qui est bien compréhensible. Elles connaissent peu leur anatomie et ne se sentent pas encore prêtes.

La culotte menstruelle semble être la protection hygiénique idéale, aussi bien pour leur santé que pour leur confort. En effet, elles peuvent la porter tout au long de leur journée d'école. Finies les demandes répétées pour aller aux toilettes afin de changer leur serviette hygiénique ! Un vrai soulagement, surtout pour les jeunes filles souhaitant rester discrètes à ce sujet.

Elles n'auront plus à se soucier d'éventuelles fuites non plus. Grâce aux tissus innovants qui la composent, la culotte de règles est extrêmement absorbante et ne laisse rien passer. Plus besoin de demander à leurs copines de vérifier que leur pantalon n’est pas taché !