📮 Le site reste opérationnel et les commandes continuent d'être expédiées. Les délais de livraison sont légèrement allongés. Prenez soin de vous 🌙

0

Votre panier est vide

janvier 27, 2020

Par Emilie

Tout ce qu’il faut savoir sur la ménopause

La ménopause, c’est ce qu’on affirme vouloir plus que tout quand on est clouée au lit à cause de nos douleurs de règles. Mais de manière un peu plus scientifique, la ménopause c'est “le phénomène physiologique naturel qui signe la fin du cycle menstruel, de l'ovulation et donc de la fertilité, généralement entre 45 et 55 ans 50 ans” et elle s'accompagne de symptômes physiques et psychologiques plus ou moins faciles à gérer. De plus, certaines maladies peuvent se développer plus facilement une fois le processus lancé. Pour s'y préparer et essayer de les éviter, il est préférable de bien se renseigner en amont.

Pourquoi la ménopause ?

Chaque femme naît avec un certain nombre de follicules ovariens qui mûrissent chacun leur tour. Chaque mois, l'un d'entre eux est suffisamment mature pour éjecter l'ovocyte qu'il abrite hors de l'ovaire. Cet ovocyte chemine ensuite vers l'utérus dans le but de vivre ce court instant où il sera ovule, c'est-à-dire le moment précis où il se fera peut-être féconder par un spermatozoïde.

Contrairement à certaines croyances, la ménopause n'intervient pas une fois le stock d'ovocytes épuisé. Les ovaires en contiennent environ 30 000… En réalité, ce sont les gènes qui déterminent l'âge de la ménopause chez chaque femme. Mais attention, l'état de santé général ou certaines interventions chirurgicales ont également une influence, comme notamment l'ablation des deux ovaires.

Quels sont les symptômes de la ménopause ?

La ménopause ne surgit pas du jour au lendemain. Les règles deviennent irrégulières, de plus en plus espacées et courtes, puis finissent par s'arrêter complètement. On considère qu'une femme est ménopausée lorsqu'elle n'a pas eu de saignements pendant une année entière.

Une fois la ménopause avérée, les ovaires cessent progressivement de produire des œstrogènes, les hormones principales du système hormonal féminin. Cet arrêt a de nombreuses conséquences sur la santé et le confort des femmes :

–     le vagin a tendance à s'assécher, donnant lieu à des infections plus fréquentes,

–     les vaisseaux sanguins de la peau se dilatent fortement provoquant des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes abondantes

–     la masse osseuse diminue d'où les problèmes d'ostéoporose

–     le taux de cholestérol sanguin monte progressivement accentuant les risques de maladies cardiovasculaires

–     l'irritabilité et le risque de dépression augmentent également

–     la libido baisse drastiquement

–     une prise de poids peut avoir lieu

–     des troubles du sommeil peuvent apparaître

Bref, pas toujours facile de vivre cette étape.

Quelles solutions pour les femmes ménopausées ?

Quand la ménopause s’enclenche et que les règles deviennent irrégulières, la solution est toute trouvée pour ne pas vivre 7 jours/7 et 24 heures/24 dans l’angoisse de la tâche : la culotte de règles ! En effet, vous pourrez la porter aussi souvent que nécessaire sans produire des tonnes de déchets, exploser votre budget protections périodiques et surtout sans menacer l’équilibre de votre flore vaginale déjà fragilisé à ce moment là avec les produits chimiques présents dans la majorité des serviettes et tampons.

Quant aux désagréments listés plus haut, ils peuvent être atténués par la prise de traitements hormonaux. Ils consistent à prendre de faibles doses d'œstrogènes et de progestérones pendant la phase d'installation de la ménopause. L'hormonothérapie présente également l'avantage de stimuler la mémoire immédiate et empêche semble-t-il l'apparition de maladies neurodégénératives comme Alzheimer.

Cependant, les bénéfices pour les maladies du cœur ne sont pas avérés. De plus, ce type de traitement peut être à l’origine d’effets secondaires s’ils sont pris sur une durée trop longue.

Avant de prendre une quelconque décision, il est donc important de peser le pour et le contre avec son gynécologue. Quels sont les bénéfices et quels sont les risques réels ? Selon votre tempérament, peut-être préférerez-vous vous concentrer sur une meilleure hygiène de vie ou vous tourner vers des traitements plus naturels.