📮 Le site reste opérationnel et les commandes continuent d'être expédiées. Les délais de livraison sont légèrement allongés. Prenez soin de vous 🌙

0

Votre panier est vide

décembre 04, 2019

Par Emilie

Témoignage : mes premières règles

Toutes les femmes se souviennent du moment où elles ont compris que leurs premières règlesétaient arrivées. Surprises, tristes, amusées, déconcertées, heureuses, peureuses.. Toutes ne la vivent pas de la même façon, mais cette expérience est toujours mémorable. Suite au lancement de notre gamme de culotte menstruelle Smoon Girlspour les adolescentes, nous avons eu envie de partager avec vous le témoignage d'Anne-Marie. Elle nous raconte comment ce sont passées ses premières menstruations.

Une envie pressante de devenir une femme

« J'ai toujours eu envie d'être plus grande que je ne l'étais. Je voulais ressembler à ma grande sœur, à ma mère. Je voulais devenir une adulte, une femme. Du coup, j'attendais mes règles avec impatience car pour moi, ça représentait mon entrée dans le monde des « grandes ».

J'étais angoissée à l'idée de les avoir tard, c'est-à-dire vers 15 ou 16 ans. Je ne voulais surtout pas être à la traîne par rapport à mes copines. Étonnamment, nous parlions très peu de ces choses-là entre filles au collège. Je n'ai aucune idée du moment où elles les ont eues… Si j'avais su comme les règles pouvaient être pénibles parfois, j'aurais plutôt souhaité grappiller une année ou deux de tranquillité ! »

Réglée à 12 ans

« Mes vœux ont été exaucés ! J'ai eu mes règles quelques mois avant mes 13 ans, quand j’étais en 5e. Je m'en suis aperçue un soir au moment de me coucher, mais je n'ai pas réalisé tout de suite car ces premières règles étaient peu abondantes. Rien comparé au tsunami de sang auquel je m’attendais ! J'ai vu une tache foncée dans le fond de ma culotte mais je n'ai pas « tilté ». Cela m'a tout de même laissée perplexe.

Quelques temps après (un mois j'imagine), j'ai revu cette tâche marron au fond de ma culotte aux toilettes, chez moi. J'ai appelé ma grande sœur qui avait ses règles depuis au moins 2 ans, très contente d’être enfin réglée !

Le choix de ma protection pour mes premières règles

Comme ma mère et ma sœur utilisaient des serviettes hygiéniques, j'ai naturellement suivi leur exemple. J’avais de toute façon un peu peur à l’idée de devoir mettre un tampon, et à l'époque il n'y avait pas vraiment d'autres alternatives comme aujourd'hui.

C’est d’ailleurs bien dommage ! J’aurais adoré découvrir les culottes de règles à cet âge là. Déjà mon cycle était assez irrégulier, et ma hantise principale était que mes règles débarquent sans prévenir quand j’étais en classe. Pouvoir porter une culotte menstruelle “en prévention” pour éviter tout incident m’aurait sûrement permis d’être plus concentrée sur le cours de maths que sur l’absence de tache sur mon pantalon !

Pouvoir garder la même culotte toute la journée sans avoir à changer de serviette hygiénique au collège aurait été un gros bonus. Les stratégies pour cacher mes serviettes dans mon sac puis dans ma manche sur le chemin des toilettes me font sourire aujourd’hui, mais à l’époque que les garçons de ma classe découvrent mes protections et se moquent de moi me faisait vraiment peur. ”

Presque hâte de revivre mes premières règles avec ma fille

Bien sûr, aucun parent ne veut voir ses enfants grandir trop vite. Cependant, l'idée de partager ce moment de découverte avec ma fille me rend heureuse. Je pense que les mentalités sont en train de changer, que les nouvelles protections périodiques lui permettront de vivre ses premières règles plus sereinement, et j’espère pourvoir l'accompagner avec sérénité et bienveillanceà travers toutes les aventures que la puberté lui réserve. »