Satisfait.e ou remboursé.e

Livraison offerte à partir de 2 articles en France métropolitaine

Parrainez vos ami.e.s

0
VOTRE PANIER

Encore 2 culottes pour bénéficier de - 10% !

Votre panier est vide

← Précédent  / Suivant →

février 26, 2021 3 Temps de lecture

Par Elise.

S'auto-complimenter pendant ses règles, ça fait du bien !

 

Grognon, tristoune, fatigué.e, mal partout ? Et si on ne s’en rajoutait pas une couche en maudissant notre condition féminine chaque fois qu’on a nos règles (et au passage la terre entière) ? Le 1er mars, c’est la journée du compliment. Une belle occasion de se rappeler que le positif attire le positif, et de tester une pratique saine : l’auto-compliment. Ben oui : on n’est jamais si bien servie que par soi-même. Plus sérieusement, c’est un exercice difficile au début, mais qui fait un bien fou quand on y prend goût.

 

La journée du compliment, une occasion de se regonfler l’égo

Née en 2003 aux Pays-Bas, la journée du compliment a été imaginée par son initiateur comme « la journée la plus positive dans le monde ». Peut-être que « modeste » n’est pas le compliment qu’on pourrait lui adresser ce 1er mars, mais on peut saluer une initiative qui met du baume au cœur. Comme disait le comédien Robert Orben, « un compliment c’est un rayon de soleil verbal ». Enfin quand il est sincère et bien placé. Car certains compliments peuvent être maladroits ou même gênants. Voire inexistants. C’est pourquoi il faut apprendre à être soi-même sa meilleure amie, pour saupoudrer de lumière les jours gris, particulièrement pendant nos règles où le moral n’est pas toujours au beau fixe.

 femme épanouie en lingerie sans couture et culotte menstruelle smoon

L’art de l’auto-compliment pendant ses règles

Tout être humain a besoin de reconnaissance et d’être mis en valeur de temps en temps. Or pendant nos règles, on a une fâcheuse tendance à nous recroqueviller sur nous-mêmes ou carrément à se trouver nulle. Voici quelques astuces pour inverser la tendance. 

Être fière d’être une femme

D’abord, rappelons-nous que si Dame Nature nous a infligé les désagréments des menstruations, c’est à la base pour une bonne raison : pourvoir à notre reproduction.    Bien sur, si on vivait nues en pleine nature comme tous les autres mammifères, ce serait plus simple côté intendance. Enfin tout va mieux depuis l’invention de la culotte de règles non ? Alors faisons honneur à notre féminité chaque mois en nous complimentant en tant que femmes. Osons le retour au féminin sacré, et admirons notre cycle menstruel, cet éternel recommencement, un peu comme des saisons.

Se sourire devant la glace

Un jour où je ne me trouvais pas jolie, une amie m’a donné un conseil. Chaque matin,  me sourire devant le miroir comme si j’étais quelqu’un d’autre que j’apprécie. Me sourire à moi. Me séduire. « Bonjour, t’es pas mal toi !» « Hey, mais t’es bien foutue dis-donc » « T’es craquante ! ». Ça fait bizarre au début, on se sent un peu ridicule. Et bien à force, ça marche ! On s’aime plus ++ ! A tester d’urgence à chaque période de règles.

Se trouver courageuse

Tordue de douleur ou épuisée. Les règles douloureuses nous empêchent d’être aussi efficace qu’on le souhaiterait. On doit même parfois reporter certains rendez-vous. Est-ce une raison pour se dévaloriser ? A-t-on fait quelque chose mal ? Non ! Plutôt que de se rabaisser rappelons-nous à quel point nous sommes courageuses. Notons chaque soir pendant nos règles tout ce que nous avons pu faire, et tout ce qui s’est passé de positif dans la journée, même les choses les plus simples. Oui on est fortes !

Sublimer son corps

Avoir nos règles ne nous oblige pas à abdiquer sur le style et enfiler un jogging pendant 5 jours. Au contraire, dans ces moments où on s’aime moins, faisons nous belles. Enfilons une culotte menstruelle toute douce, un string menstruel ou un joli shorty, des vêtements qu’on aime et qui nous laissent respirer, bien sur. Refaisons notre manucure, arborons une jolie coiffure et admirons nos seins gonflés à ce moment du cycle, notre ventre tendu. Nos courbes. Nous sommes belles, à chaque période de notre cycle !