📮Livraison offerte en France métropolitaine ! 

0

Votre panier est vide

avril 28, 2020

Par Elise

Quel type de yoga pour soulager mes règles douloureuses ?

Iyengar, Hatha, Ashtanga,Vinyasa … Pas facile de s’y retrouver dans les différents types de yoga. Ni de savoir quelle pratique nous correspond. Smoon vous propose un petit guide pour débuter et vous faire du bien, même depuis la maison, et même pendant vos menstruations. Et oui ! Certaines postures soulagent les douleurs pendant cette période du cycle. Alors inspirez profondément, expirez relâchez tout, c’est parti !


Hatha yoga : le yoga zen traditionnel pour commencer 

Yoga vient du mot « yuj » signifiant attelage ou union en Sanskrit. Une discipline à laquelle on s’attelle pour relier corps et esprit. Le hatha en est une de ses formes les plus traditionnelles. Il englobe tous les styles de yoga, mais il se caractérise par la lenteur des mouvements. Dans la pratique du hatha on tient les postures plus longtemps que dans un yoga dynamique, et on y aborde les différentes respirations. On travaille donc sa souplesse et sa musculature comme dans tous les yogas, mais dans un rythme qui amène recentrage et relaxation. 


Ashtanga et Vinyasa : les yogas dynamiques pour transpirer

L’Ashtanga fait partie des yogas dynamiques. On y enchaîne les postures à un rythme soutenu, dans un ordre précis. C’est donc une pratique tonique et sportive, où on brûle des calories ! Bien sûr comme dans tous les yogas, la respiration bien calée mène aussi au recentrage et à la détente. 

L’avantage avec l’Ashtanga c’est qu’on travaille les mêmes postures et qu’on les perfectionne. Côté Vinyasa - son petit frère - même rythme dynamique, mais on enchaîne les postures dans un ordre non défini et on profite de plus de variété.  On l’appelle aussi le « flow yoga ». A vous de choisir.


Il existe bien sûr d’autres formes de yoga comme le Iyengar, le Kundalini, le Yin … Mais ils sont plus techniques et nécessitent la présence d’un professeur pour débuter.


Les postures qui soulagent pendant les règles

Pendant les règles, on peut continuer à pratiquer son yoga, d’autant plus qu’il apaise le mental. Il faut juste l’adapter et y aller en douceur. On évite les postures inversées type chandelle ou sirsana (une posture sur la tête) pour respecter le sens d’écoulement de notre flux. On évite aussi toutes celles qui verrouillent les abdos comme la planche crocodile, ou les torsions au niveau du bas ventre. En revanche, on peut pratiquer des postures qui soulagent le dos, détendent la région pelvienne et ouvrent le bassin. Pour une grande liberté de mouvement et un confort optimal, on les pratique avec notre culotte menstruelle !  Quelques exemples :


- le papillon couché (on s’allonge sur le dos pieds joints près du périnée, la colonne bien plaquée au sol, puis on ouvre les genoux lentement à chaque expire).

- la posture de l’enfant (à genoux on réunit les jambes, on rentre le menton et on se laisse tomber la tête au sol dos relâché, bras autour de soi).

- la posture de l’angle ouvert (on s’assoit jambes écartées puis on s’incline vers l’avant, le torse au repos sur un coussin).

Le yoga à la maison 

Pour bien pratiquer chez soi, mettre en place un rituel est important. Installez-vous un coin agréable avec un tapis de yoga, une plante, une bougie, ce qui vous fait du bien au regard. Prévoyez une heure dans la journée où vous ne serez pas dérangée, et passez une tenue confortable et légère. 

Pour débuter ou simplement parce que vous préférez pratiquer avec un soutien, nous avons sélectionné pour vous quelques applications spéciales yoga.


Yoga Buddhi 

Une jolie appli pour les débutants absolus.

5 minutes de yoga

Simple et épurée, une appli pour s’y mettre ou s’y remettre en douceur, avec 5 postures bien expliquées, 5 minutes par jour avec minuteur.

Daily yoga 

Pour tous les niveaux  avec des choix d’entraînements divers notamment axés sur la perte de poids ou la gestion du stress.

Down dog (chien tête en bas)

Une appli où on choisit son niveau, la durée de la séance et le type de yoga qu’on préfère.


Et pour celles qui préfèrent un écran plus grand et pratiquer en direct avec d’autres personnes, vous trouverez des cours en ligne proposés par de nombreux professeurs, souvent gratuit pendant le confinement. Namasté !