📮Livraison offerte en France métropolitaine !

Parrainez un.e ami.e

0

Votre panier est vide

septembre 27, 2019

Par Emilie

Petit lexique du système génital féminin

Vagin, vulve, utérus… ? Vous ne savez pas exactement à quoi correspondent tous ces termes et vous les utiliser de manière interchangeable ? Pas d'inquiétude ! Nous faisons le point avec vous, en ayant une tendre pensée pour nos cours de biologie du collège qui avaient tendance à provoquer une tension palpable dans la salle de classe.

La vulve, la partie extérieure des organes génitaux de la femme

La vulve est composée de deux paires de lèvres, de la partie visible du clitoris et de deux orifices - le vagin et l'urètre qui permet aux urines d'être évacuées. Les grandes lèvres sont deux replis de chair recouvertes de peau. Entre celles-ci se trouvent les petites lèvres qui sont particulièrement sensibles. Elles se rejoignent dans leurs parties hautes pour former un capuchon cachant le gland du clitoris.

Le clitoris est l'organe dédié au plaisir. Il ne sert qu'à ça ! Sa partie externe est minuscule mais tout de même visible à l'œil nu. Ce n’est que la partie immergée de l’iceberg : le clitoris s'étend à l'intérieur du corps sous forme de bras qui entourent partiellement le vagin.

Le vagin, un lieu de passage

Le vagin est l'organe qui fait le lien entre l'intérieur du corps et le monde extérieur. Il s'étend sur environ 9 cm et débute au niveau de l'ostium, un orifice protégé par les petites lèvres. Il se termine au niveau du col de l'utérus, un passage très étroit qui mène, vous l’aurez deviné, à l'utérus.

Pendant les règles, le sang s'écoule par le vagin. De même, c'est à cet endroit que nous glissons nos protections périodiques internes (cup, tampons, etc.) ou certains moyens de contraception (anneau contraceptif, préservatif féminin, spermicide, etc.). C'est aussi par là que sortent les bébés - et non, ils ne naissent pas dans les choux, un mythe s’effondre ! Et pour créer les bébés, c'est dans le vagin que s’introduit le pénis du futur papa.

L'utérus

L'utérus est l'organe prévu pour recevoir le fœtus. Ses parois se couvrent en continu d'une muqueuse vascularisée dans le but de recevoir un ou des œufs. Celle-ci s'évacue chaque mois lorsque il n'y a pas eu de fécondation : ce sont les règles. Une fois terminées, le processus recommence encore et encore, et ce jusqu'à la ménopause.

Grande comme une poire, cette poche grossit pendant la grossesse jusqu'à atteindre 20 fois sa taille d'origine. L'utérus est principalement composé de muscles et peut donc se contracter en générant plus ou moins de douleurs. Ces contractions ont lieu pendant les règles pour évacuer le sang, pendant un accouchement pour ouvrir le col de l'utérus, mais aussi pendant un orgasme.

Les ovaires

Situés dans le bas ventre, de part et d'autre de l'utérus, les ovaires possèdent deux rôles principaux. Tout d'abord, c'est dans cet organe que sont produits et stockés les ovocytes, des ovules en devenir. Chaque mois, l'un d'entre eux est expulsé dans les trompes de Fallope pour partir à la recherche d'un spermatozoïde à son goût.

Les ovaires font également partie du système endocrinien car ils sécrètent plusieurs hormones : la testostérone mais surtout les œstrogènes et la progestérone. Ces deux dernières jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement du cycle menstruel.

 

Et voilà, vous savez tout ! Reste à oser dire “vagin” ou “vulve” tout haut sans rougir. En effet, l’anatomie féminine reste souvent tabou. Pour aider à changer les choses petit à petit, pas besoin d’afficher L’origine du monde de Gustave Courbet dans son salon, utiliser les bons mots c’est déjà un début !