📮Livraison offerte en France métropolitaine ! 

0

Votre panier est vide

avril 21, 2020

Par Célia

Passer à une routine beauté plus slow : pourquoi pas ?

La mode est au naturel ces temps-ci. De plus en plus de personnes se sentent davantage concernées par les questionnements environnementaux, mais pas seulement. Nous devenons tous plus soucieux du bien-être à la fois de la planète et aussi du nôtre. Cela se traduit dans tous les domaines, notamment la mode, l’alimentation, et même les cosmétiques. Globalement, nous recherchons de nouvelles solutions, de nouvelles habitudes plus respectueuses de l’environnement, de notre corps, et qui nous permettent de consommer mieux, sans pour autant nous négliger. 

Le Layering : routine beauté slow, mais pas sans soins

Quid du Layering, la routine beauté venue du Japon et qui cartonne ?

Le Layering est un rituel de beauté originaire d’Asie. Cette routine a de nombreuses vertus et permet de garder une peau lisse, lumineuse et rebondie. Elle prend ses racines dans la beauté asiatique. Au Japon, ainsi qu’en Corée, avoir une peau claire, douce, lumineuse et presque veloutée, sont le Graal de la beauté. 

Le Layering, comme son nom l’indique, consiste à superposer plusieurs couches de produits sur sa peau. Mais attention ! Ce soin est beaucoup plus efficace si l’on connaît bien sa peau et ses besoins.

Pour adopter une telle routine, il est primordial de savoir quel est son type de peau, cela évite notamment d’obtenir des résultats totalement différents de l’effet escompté...

Connaître son type de peau 

Votre peau est normale si votre grain est régulier, que vous n’avez pas de pores dilatés, ni d’acné ou la peau qui tiraille, etc. Les peaux normales n’ont pas de soins particuliers, mais doivent être régulièrement hydratées.  

Votre peau est sèche quand elle tiraille, en particulier après le nettoyage, quand elle rougit vite, pèle souvent et est relativement terne. Pour ce type de peau, mieux vaut privilégier un soin nourrissant. 

Si votre peau est grasse au niveau du nez et du menton, mais que, c’est tout à fait l’inverse pour les autres zones (front ou joues), alors votre peau est de type mixte. Le soin le plus adapté est d’appliquer un produit nourrissant ou hydratant en fonction des zones de sécheresse ou des zones grasses. 

Votre peau est grasse, si vous avez le visage qui brille, des points noirs, de l’acné et les pores dilatés. Dans ce cas, optez pour une routine de soin hydratante. 

Layering : mode d’emploi

Maintenant que vous connaissez votre type de peau, comment procède-t-on ? 

Le Layering se fait en six étapes et la superposition des produits doit obligatoirement se faire dans un ordre bien précis pour être efficace. Chaque soin appliqué doit avoir une utilité et un objectif bien précis. 

Mais le plus important est de sélectionner ses produits avec beaucoup de soin. 

Conseils pour le choix des produits :

  • Bio
  • Composants naturels
  • Faits maison ou issus de l’artisanat
  • Fabrication équitable et respectueuse de l’environnement

Routine beauté : rien ne vaut le naturel !

DIY, la tendance des cosmétiques maison 

Il devient de plus en plus difficile de savoir ce qu’il y a dans les cosmétiques que nous utilisons chaque jour, si bien qu’une tendance a émergé. Quitte à ne pas savoir ce qu’il y a dans sa crème de jour, autant ne plus l’utiliser du tout et en fabriquer une autre de A à Z. 

Eh oui ! Le DIY ne fait pas fureur que pour la décoration ou le bricolage, mais également pour la création de produits cosmétiques. L’intérêt premier étant bien évidemment de savoir ce qu’il y a dans les produits que l’on applique sur son visage et son corps. 

Le fait maison s’adapte parfaitement à routine beauté slow, puisque cela permet à la fois de privilégier des gestes simples, de consommer plus responsable tout en s’amusant. On s’organise et prépare des recettes comme en cuisine, de quoi s’occuper le week-end. Attention, tout de même aux mélanges, aux substances allergènes et autres. Renseignez-vous sur les propriétés de chaque ingrédient et sur les mesures à prendre avant de vous lancer. 

Maquillage effet naturel versus no make-up

Prendre soin de soi, passe également par s’apprêter et se maquiller (ou pas). En ce qui concerne le maquillage, la tendance est aussi au naturel. Deux écoles coexistent, celle du maquillage naturel et celle du no make-up. 

Le maquillage naturel est une méthode de mise en beauté qui consiste à être la plus naturelle possible tant sur le résultat final que sur les produits utilisés. Tout dépend de chacun, cela peut se traduire par une simple uniformisation du teint, tandis que d’autres personnes appliqueront également un rouge à lèvres nude, le rendu est si léger qu’il est à peine perceptible. 

Le no make-up est très tendance, surtout auprès de certaines personnalités, comme Alicia Keys qui a déclaré publiquement en 2016, vouloir complètement arrêter de se maquiller, et ce, quelle que soit l’occasion. Beaucoup d’influenceuses célèbrent la beauté naturelle sur les réseaux grâce au hashtag no make-up. Le principe est simple, opter pour une routine très simple qui se limite la plupart du temps à prendre soin de sa peau et à n’utiliser aucun maquillage, ni mascara, ni fond de teint, ni rouge à lèvres : rien !    

Glow : la nature est bien faite 

Signifiant « rayonner » en anglais, cette nouvelle expression qui s’immisce dans le monde de la beauté, se caractérise par le fait d’avoir bonne mine, et ce,presque sans effort. Le principe étant que le bien-être intérieur se reflète à l’extérieur, notamment par une peau resplendissante et lumineuse. 

Cette quête du teint parfait par le bien-être tant physique que psychique, s’accorde très bien avec le mouvement du no make-up. 

Dans la mesure où, pour cette routine beauté slow, c’est le bien-être qui prime avant tout, les secrets de beauté de celles et ceux qui la pratique sont des plus simples. Il s’agit généralement d’une hygiène de vie presque irréprochable, qui passe par de bonnes nuits de sommeil, de l’exercice physique et de respiration, la médiation, etc. Tout ce qui permet de rester en bonne santé, en somme. Si besoin, cela s’accompagne également de compléments alimentaires, comme des vitamines, qui ne remplacent pas à une bonne alimentation.