📮Livraison offerte en France métropolitaine !

Parrainez un.e ami.e

0

Votre panier est vide

août 07, 2020

Par Elise

Nos astuces pour profiter de la plage pendant ses règles 

Les femmes qui vivaient près de l’eau avant l’invention du premier tampon ne s’interdisaient pas de se baigner (du moins là où ce n’était pas tabou). Car contrairement à une idée reçue, l’eau ne coupe pas les menstruations. Elle permet même de se détendre et de soulager les règles douloureuses ! Alors pourquoi se priver de plage cet été ? Voici nos astuces pour en profiter, même pendant vos règles.

Quelle protection périodique à la plage ?

Pour nager en toute tranquillité sans craindre de tacher votre bikini ou d’effrayer vos partenaires de baignade, le port d’une protection interne est encore la solution la plus simple. Entre la cup et le tampon, la cup reste plus hygiénique puisque, si elle y est bien placée, aucune goutte d’eau de mer ne pourra s’introduire dans votre vagin. Mais n’ayez crainte : un tampon n’absorbe pas la Méditerranée, les nageuses et les plongeuses professionnelles en portent et elles n’ont jamais rien rapporté de tel. Il faut simplement en changer après la baignade pour des questions d’hygiène, et au maximum toutes les 4 heures pour éviter un choc toxique (cela vaut aussi pour la cup). Une fois sur le sable, vous pouvez aussi enfiler une jolie culotte menstruelle pour bronzer tranquille. 

Au secours on voit la ficelle de mon tampon

Quand on porte un tampon sous son maillot de bain, il faut vérifier que la ficelle n’en sorte pas. Pour plus de sécurité : coincez-là entre vos lèvres, tout simplement. Autrement, optez pour un maillot style boxer, et un joli petit short de plage !

La version nature

Pour contrôler ses pertes de sang à la plage, on peut aussi pratiquer le flux instinctif libre. Une méthode totalement zéro déchet et écolo, et 100 % nature. Elle nécessite toutefois quelques mois de pratique avant sa maîtrise totale. A vous de voir, on vous explique tout dans cet article.

Aïe une tache de sang

Si malgré toutes ces précautions vous vous retrouviez avec une tache de sang sur le maillot, enroulez négligemment un joli paréo autour de la taille et le tour est joué. Choisissez aussi une complice de plage pour vous alerter en cas de pépin. Et pour être tranquille, préférez les maillots de couleur sombre, tout simplement !

Les dents de la mer

Rassurez-vous tout de suite, vous ne risquez pas d’être attaquée par un requin si vous perdez un peu de sang dans l’eau, encore moins du sang menstruel. En effet celui-ci ne comporte rien qui lui rappelle son régime alimentaire et les surfeuses le savent bien. Détendez-vous.

Chouchous, beignets, par ici la bonne glace ?

Les glaces, les sucreries ou les frites grasses ne sont pas franchement recommandées pendant les règles car elles ajoutent à l’inconfort des crampes abdominales. Il vaut mieux emporter pendant quelques jours des fruits à la plage, des petits en-cas aux céréales ou encore savourer des smoothies vitaminés

C'est l'amour à la plage (ah-ouh, cha cha cha) 

Dédicace à la chanteuse Niagara : ne vous privez pas d’amour à la mer parce que vous avez vos règles. Faire l’amour pendant ses règles n’est ni sale, ni dangereux. On dit ça, on ne dit rien.

Un bon bain… de soleil

Si malgré tout vous n’êtes pas à l’aise pour vous baigner pendant cette période du cycle, profitez de la plage avec un bon livre sur une serviette, sous un parasol, et rafraîchissez-vous en mettant les pieds dans l’eau.