Satisfait.e ou remboursé.e*

 Parrainez un.e ami.e

0

Votre panier est vide

novembre 25, 2020

Par Deborah

Le clitoris : on perce le tabou !

 

Ignoré pendant plusieurs siècles, le clitoris commence peu à peu à se dévoiler. Quel est son rôle ? Pourquoi l’appelle-t-on “organe du plaisir” ? Comment le stimuler ? Tout tout tout, vous saurez tout sur le clitoris !

 

Qu’est-ce que le clitoris ?

Le clitoris est un petit organe érectile du système génital féminin. Il est mentionné dans les manuels de médecine à partir du XVIème et est associé au plaisir féminin pour la première fois en 1559 par le chirurgien Realdo Colombo. Même si sa découverte ne date pas d’hier, il aura fallu attendre jusqu’en 2016 et les travaux d’Odile Buisson pour qu’un clitoris soit imprimé en 3D pour la première fois en France. 

 

À quoi ressemble le clitoris ?

Quand on vous dit clitoris, vous pensez sans doute à la petite protubérance située dans la partie supérieure de la vulve. Vous n’avez pas faux, mais vous n’avez pas totalement raison ! En réalité, les seules parties que l’on voit sont le gland du clitoris (parfois qualifié de “bouton”) et son capuchon qui le recouvre pour le protéger. Cette partie externe mesure en moyenne entre 0,5 et 1 cm et ne représente que 1/10 de l’organe. La partie interne, c’est-à-dire le corps du clitoris ainsi que les deux corps caverneux, est située sous les petites lèvres. 

En moyenne, le clitoris mesure entre 10 et 12 cm, ce qui est plus ou moins l’équivalent de la taille d’un pénis !

 

À quoi sert le clitoris ?

Le clitoris est le seul organe du corps humain dédié uniquement au plaisir féminin. Comme quoi, la nature est plutôt bien faite ! On doit peut-être subir les règles douloureuses et les cystites, mais au moins, on a l’organe le plus cool du corps humain. Alors autant en profiter ! 

L’organe du plaisir aurait également une fonction reproductive. Sa stimulation permet notamment de lubrifier le vagin, d’augmenter la température vaginale ou encore de changer légèrement la position du col de l’utérus, ce qui facilite la pénétration et la fécondation. 

 

Pourquoi le clitoris procure-t-il du plaisir ?

Si le clitoris est si sensible, c’est parce qu’il est constitué de plus de 8000 terminaisons nerveuses. Lorsqu’il est stimulé et excité, les tissus du clitoris se gorgent de sang et son gland entre en érection. Vous l’aurez compris, le clitoris fonctionne comme un pénis ! À la différence que chez les hommes, en moyenne, le gland n’a qu’entre 3000 et 6000 terminaisons nerveuses. 

 

Comment le stimuler ?

Caresses avec les doigts, la langue ou encore frottements, il y a 1001 façons de stimuler un clitoris. L’important, c’est de trouver celle qui nous convient ! Certaines femmes vont être très sensibles et ne vont pas supporter les stimulations directes sur le gland, tandis que d’autres vont adorer ça. Pour découvrir ce que l’on aime, il faut donc prendre le temps d’explorer son corps. 

 

Orgasme clitoridien vs orgasme vaginal, quelle différence ?

Pendant longtemps, on a cru qu’il y avait des femmes clitoridiennes et d’autres vaginales. Mais cela est totalement faux ! En réalité, toutes les femmes sont clitoridiennes. Les orgasmes vaginaux sont provoqués par la stimulation du clitoris grâce aux frottements internes liés à la pénétration. 

 

Peut-on avoir une infection au clitoris ?

Malheureusement, le clitoris n’est pas à l’abri des infections. Les mycoses ou encore l’herpès vaginal peuvent atteindre ce petit organe. 

Le clitoris peut aussi être irrité à cause d’un savon, de la transpiration ou encore de vêtements ou sous-vêtements trop serrés comme les pantalons et les strings. Les matières synthétiques peuvent aussi être à l’origine des irritations de cette partie du corps. C’est pourquoi, il est recommandé de porter au maximum des sous-vêtements doux fabriqués sans produits toxiques. Pendant vos règles, privilégiez les culottes menstruelles

Des microfissures peuvent également être observées sur le clitoris notamment à cause d’une coupure accidentelle avec un rasoir ou un ongle. 

Si vous avez des douleurs ou une infection au niveau du clitoris, consultez rapidement un médecin !  Et surtout, prenez bien soin de ce petit organe qui ne vous veut que du bien !