📮Livraison offerte en France métropolitaine !

Satisfait.e ou remboursé.e*

 Parrainez un.e ami.e

0

Votre panier est vide

novembre 06, 2020

 

Par Élise

Comment prendre soin de ma culotte menstruelle ?

 

Jolie et confortable. Zéro déchet, économique et super pratique. Depuis le temps que ça vous intriguait… Vous avez investi dans une culotte menstruelle ! Ou vous êtes sur le point de le faire. Mais un doute persiste : est-ce facile à laver cette invention là ? Bonne nouvelle, la réponse est oui. Il y a juste quelques recommandations à suivre, des mini règles pour que vous viviez les vôtres au top. Et que votre culotte Smoon vous accompagne plusieurs années, sans bouger.

 

1 : Pré-laver # eau fraîche comme le printemps

Vous avez sûrement déjà taché un vêtement ou des draps avec du sang. Menstruel ou non, le sang a tendance à coaguler avec la chaleur. Et à se fixer dans les fibres du tissu. Il faut donc absolument éviter l’eau chaude ou même l’eau tiède sur une tache de sang fraîche. Il en va de même avec une culotte de règles. La première étape avant de la laver est de la rincer à l’eau froide, sans savon. Faites-le le soir après l’avoir portée. Rincez-la jusqu’à ce que l’eau soit claire. Ensuite glissez-la dans votre machine à laver avec le reste de votre linge (non elle ne va pas le tacher). Pas d’urgence à la faire tourner. Ou lavez votre culotte directement à la main.

 

2 : Laver # en machine ou à la main ? 

Chez Smoon, les culottes peuvent se laver en machine et à la main, c’est comme vous préfèrez. Si vous optez pour un lavage à la main pendant votre cycle, faites-le à l’eau froide et n’hésitez pas à faire une lessive à la fin pour un lavage en profondeur. Choisissez un programme à 30 degrès, c’est bon pour votre culotte et c’est bon pour la planète !

 

(ok mais avec quelle lessive ?)

Pour laver votre Smoon sans l’abîmer et la garder plusieurs années, on vous conseille de la laver avec une lessive classique.Évitez d’utiliser des lessives trop grasses et contenant de la glycérine. Liquide ou poudre, bio ou verte de préférence. Si vous avez l’habitude d’utiliser des lessives naturelles type noix de lavage indienne, c’est parfait aussi.Côté adoucissant seul le vinaigre blanc est recommandé, déposez une noisette au rinçage et le tour est joué !

 

Mais attention… # recommandations

Nos culottes de règles sont fabriquées avec des matières spéciales pour drainer et absorber le sang menstruel. De fait, il y a des produits qu’elles n’aiment pas du tout ! Il faut donc éviter d’utiliser :

 

- Des teintures (de toutes façons nos culottes existent dans plusieurs coloris, vous pouvez varier les plaisirs:) )

 - Les produits qui contiennent de la glycérine (par exemple les gels douche ou les shampoings qui l’utilisent comme agent hydratant)

 - Les assouplissants et les adoucissants (ils vont transformer la fibre absorbante)

 - Le savon d’Alep ou de Marseille (on les adore mais pas sur nos culottes de règles : ils contiennent de l’huile végétale qui rendrait glissant le tissu absorbant!)

 - Les cristaux de soude et la javel qui abîment le tissu technique et sont nocifs pour notre flore vaginale (toutefois si votre culotte garde une tache tenace, vous pouvez lui faire un trempage avec un peu de bicarbonate ou de percarbonate, ponctuellement)

 

3 : Sécher # libre comme l’air

Votre culotte menstruelle toute propre et toute belle n’attend plus que de sécher. Pour cela elle aime l’air libre (quand on vous dit qu’elle est écolo) : elle boude les sèches linge et les radiateurs car ils abîment ses tissus ! Alors si vous êtes dans l’urgence et que votre culotte menstruelle est encore humide, deux options : utiliser une protection périodique jetable ou une cup en attendant. Ou mieux : investir dans une ou deux autres culottes Smoon, pour les faire tourner tranquillement. Y Viva la libertà !