Pourquoi utiliser une appli pour surveiller son cycle menstruel ?

Par Emilie

Pourquoi utiliser une appli pour surveiller son cycle menstruel ?

 Certaines femmes notent chaque mois le premier jour de leurs règles sur leur agenda et suivent de près leur cycle menstruel, tout en gardant des protections hygiéniques en permanence sur elles, juste au cas où… D'autres ne se préoccupent pas trop de tout cela, quitte à se retrouver parfois dans des situations embarrassantes. Quel que soit le rapport que nous entretenons avec notre cycle, nous pouvons désormais nous appuyer sur les nouvelles technologies pour prendre les choses en main. De nombreuses applis mobiles ont été développées pour nous faciliter la tâche. Mais finalement, pourquoi les utiliser ? Que cela peut-il nous apporter ?

Les « touristes » des règles

Cela vous arrive-t-il souvent de vous dire « Tiens, je suis barbouillée » ou « Je suis un peu à cran aujourd’hui» sans trouver d'explication valable ? Dès le lendemain, vous comprenez tout : vos règles sont arrivées ! Même après des années de menstruations, il arrive que certaines femmes soient totalement déconnectées de leur cycle. Elles n'ont aucune idée d'où elles en sont et leur premier jour de saignement est souvent une surprise.

Pourtant, suivre son cycle avec attention peut nous permettre de faire des découvertes intéressantes sur notre corps et son évolution au fil du temps. Les règles et tout le processus interne qui les régit font partie de notre vie et s'y intéresser de près pourrait nous aider à faciliter notre quotidien.

Fonctionnement des applis pour suivre notre cycle

Le fonctionnement est très simple. Il suffit de rentrer la date du premier jour de nos règles pour avoir accès à différents types d'informations. Nous connaîtrons ainsi notre période d'ovulation : pratique pour les femmes qui veulent tomber enceinte ou qui au contraire veulent l’éviter à tout prix. Nous saurons également quand nous préparer à vivre notre prochain syndrome prémenstruel et nos règles suivantes.

Être au courant de ces informations peut nous aider à faire le tri entre les énervements justifiés et les irritations passagères dues à notre syndrome prémenstruel. Cela permet de relativiser et d'adapter notre comportement. Si nous nous rendons compte que nous sommes systématiquement nerveuses à cette période de notre cycle, nous pouvons alors essayer d'organiser notre emploi du temps de manière à être au calme et de faire des activités qui nous relaxent.

Apprendre à parler le langage de notre corps

Les applis offrent également la possibilité d'entrer diverses informations nous concernant chaque jour : poids, humeur, activités physiques et sexuelles, émotions, appétit etc. Au bout de quelques mois, certaines constantes se dégageront… ou pas. Nous remarquerons certainement que notre libido est au plus haut pendant notre période d'ovulation. Nous découvrirons peut-être que notre sommeil ou notre appétit est de mauvaise qualité de manière cyclique et pourrons revoir nos habitudes pour traverser au mieux ces périodes délicates.

Comprendre et surveiller ainsi notre cycle nous permettra à la longue de mieux connaître notre corps et ses réactions face aux fluctuations hormonales. Ainsi, lorsque nous aurons des pensées érotiques à longueur de journée, nous pourrons nous dire : « Tiens, je dois être en train d'ovuler ! ». Lorsque nous aurons envie de pleurer pour un oui ou pour un non, nous pourrons nous préparer à avoir nos règles et prévoir une ou deux journées calmes si nous savons que nous en avons besoin.

 

Suivre son cycle avec une appli est donc un bon moyen d'apprendre à décoder nos états physiques et mentaux et savoir lire les messages codés que notre corps nous envoie.

Car mieux connaître notre corps, c'est reprendre du pouvoir sur nous-mêmes, nous accepter telles que nous sommes. C'est aussi apprendre à repérer nos moments de faiblesse pour mieux les accueillir, sans culpabilité ni honte. Alors toutes à vos téléphones ! 

Anne Andrieu